Err

Sivom de la vallée de la Besbre
 

Le SPANC  


     En l’absence de réseau d’assainissement collectif, tout propriétaire doit se doter d’un système d’assainissement individuel. Ces installations sont contrôlées par un service publique: le SPANC (Service Public de l’Assainissement Non Collectif).

     Le SIVOM a créé son SPANC le 1er janvier 2006. Il compte vingt-neuf communes sur les trente-cinq qui composent le SIVOM. En effet, toutes les communes du syndicat intègrent le SPANC à l’exception des communes de Bost, Arfeuilles, Châtelus, Châtel-Montagne, Saint-Clément et Saint-Nicolas-des-Biefs puisqu'elles adhèrent à Vichy Communauté.

Ci-dessous la carte des 29 communes concernées.


    
     La mission du SPANC est de réaliser différents contrôles sur les installations d’assainissement non collectif (ANC). Elle est aussi d’accompagner et de conseiller les particuliers dans la mise en place ou la réhabilitation de leur dispositif d’ANC. Cela se traduit par des contrôles ayant pour finalité de garantir un rejet des eaux usées sans risque pour la santé et l’environnement, conformément aux dispositions du code de la santé publique.